Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 16:27

 

Qu’est ce qu’une pensée ?

Une pensée est une onde, une vibration, une idée, un concept. Article sur le site d'Infinite Love

les pensées, nos pensées

les pensées, nos pensées

Qui pense ?

Personne ne pense réellement, les être humains ‘captent’ des pensées. Par un abus de langage, ils ont l’impression de ‘penser’. En réalité, ils ‘captent’ des ondes, des vibrations.
Une pensée juste, un texte juste va vous permettre de raisonner, de vibrer, de vous aligner.

Qui émet les ‘pensées’ ? Quels sont les émetteurs ? Peut-on ne plus avoir de pensée ?

L’univers est comme un ‘Cloud’ ; il conserve et diffuse les pensées. Il y a des ‘formes pensées’ puissantes, des ‘nuages d’énergies’ qui se propagent, qui ‘émettent’.
Telle des radios, ces groupes de formes-pensées sont diffusées. En fonction de votre environnement, vous vous connectez à certaines d’entre-elles.
Par exemple, si vous êtes dans une ville, vous allez vous connecter à tous les symboles, les idées, les principes de la ville. A la montagne, à la campagne, à la mer ; d’autres idées, d’autres pensées vont être disponibles.
Allez dans un temple en Thaïlande, dans une église en Europe ; allez dans un musée ; ‘écoutez’ l’émetteur principal du lieu. Regardez la décoration de votre appartement ou de votre maison. Dans quel univers vivez vous ?
Comprenez que cet univers est le reflet de ce que vous êtes à l’intérieur. Vous êtes attirés par tout ce qui vous ressemble.
En réalité, ce que vous voyez, ce que vous sentez, ce que vous percevez, ce que vous touchez, vous ‘connecte’ à certains types d’’univers’, à certains types d’idées, de pensées.
Allez dans l’Himalaya, visitez le Grand Canyon, posez vous, et ‘écoutez’ les pensées que vous recevez.
Regardez un film et comprenez l’univers qui vous est proposé. Quels films aimez vous ? Pourquoi ?

Si vous refusez systématiquement certaines pensées, des pensées négatives par exemple alors vous ne les reverrez plus.
En réalité, quand vous avez dis ‘non’ plusieurs fois à une pensée qui ne vous intéresse pas, votre cerveau la filtre et elle n’apparaît plus. C’est une façon très pratique pour rester dans la joie, dans l’amour, dans l’unité.
Faites bien attention à ‘choisir’ votre univers.
Par la méditation, vous pouvez entraîner votre cerveau à ne plus recevoir de pensée. Alors, vous comprenez qui vous êtes réellement, alors vous prenez du recul. A force d’entraînement, vous comprenez que vous n’êtes pas vos pensées.
Une fois que vous avez ce détachement, vous pouvez facilement ‘choisir’ vos pensées. Alors vous devenez ‘libre’. C’est ce qu’on entend par ‘être éveillé’, ‘être accompli’.

Qu’est ce qui donne de l’énergie aux pensées ? Ou mène le choix de nos pensées ?

Les émotions, les sentiments sont votre carburant. Ils vous permettent de ‘réaliser’, de concrétiser, d’incarner dans la matière vos ‘pensées’. Vous choisissez les pensées qui vous correspondent le plus, ainsi vous pouvez être ‘vous’.

Vous expérimentez ainsi la vie. Tout en vous construisant, vous choisissez ce que vous voulez ‘être’. Évidemment, vous devez faire face à vos choix. Vous êtes responsable de ces choix.
Vos pensées, après avoir été choisies se transforment en actes, puis vos actes se transforment en habitudes, puis ces habitudes deviennent des traits de caractères.
Alors, vos traits de caractère forme votre personnalité, qui elle-même déterminera votre façon d’agir. Et c’est votre façon d’agir qui créera votre destinée.
Le choix de vos pensées est fondamental. C’est ce choix qui va produire vos croyances ; et ce sont vos croyances qui engendrent votre réalité.
Car chaque jour, vous sélectionnez autour de vous des événements, des personnes, des idées confirmant vos croyances.

Quel est le lien entre les programmations mentales et les pensées ?

Le mental de l’être humain, son Ego (la somme de toutes ses programmations mentales) est constitué de croyances, de ‘pensées’, d’idées, de ‘vérités’.
Par la répétition, les pensées se ‘gravent’, ‘s’enregistrent’ dans le cerveau. Le conditionnement s’effectue progressivement, comme lorsqu’on apprend par cœur un texte à l’école.
La science qui s’occupe de ce mécanisme est bien connue : On l’appel ‘la publicité’.
En sommes, les pensées répétitives crées les programmations mentales. Les pensées programment l’Ego. Ici la définition de l’Ego est : la somme de nos programmations mentales, de nos conditionnements.
Attention, les être humains sont cependant libre de choisir leur pensées s’ils sont conscients au moment ou ces pensées arrivent.
Mais quel est le niveau de conscience des personnes au moment où ils reçoivent certaines pensées ou informations ? Ont-ils vraiment le temps de ‘réfléchir’. Sont-ils capable de sortir de leur conditionnement ?
Peuvent t-ils vraiment ‘choisir’?

Pensées, parole, action, les trois plans de l’existence ?

Il y a  d’abord les pensées que tu choisis, elles sont répertoriées sur un plan dit de potentialité.
Ensuite, par la parole, l’univers comprends les pensées que tu as choisis. Attention, tu es responsable de tes choix.
Au départ était le verbe ; le verbe était Dieu et Dieu était le verbe. Le verbe est la parole créatrice, elle prépare l’incarnation de la pensée dans la matière.
Ensuite, l’action incarne la parole dans la matière. Demande avec la parole et tu recevras.

Kundun, Paris, 28 Avril 2012

Repost 0
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 10:34

 

Ma fille,

Le jour où tu trouveras que j'ai vieilli,
aie de la patience envers moi
et essaie surtout de comprendre ce que je traverse, de me comprendre.

Si lorsque nous parlons, je répète la même chose des dizaines de fois, ne m’interromps pas pour me dire: "Tu as dit la même chose il y a une minute". Écoute-moi s'il te plaît.
Souviens-toi quand tu étais petite, tu voulais que je te lise la même histoire, soir après soir, jusqu’à ce que tu t’endormes.

Si je ne souhaite pas prendre un bain, ne te mets pas en colère et ne me mets pas mal à l'aise en disant que c’est une honte.
Souviens-toi combien de raisons je devais inventer pour te faire prendre un bain quand tu étais petite.

En voyant mon ignorance vis-à-vis des nouvelles technologies, ne te moque pas de moi, mais laisse-moi plutôt le temps d’assimiler tout ça et de comprendre.

Je t’ai appris tant de choses: comment te tenir à table, t’habiller, te coiffer, comment appréhender les défis de la vie...

Le jour où tu trouveras que j'ai vieilli,
aie de la patience envers moi
et essaie surtout de comprendre ce que je traverse, de me comprendre.

S’il m’arrive à l’occasion d'oublier ou de ne pouvoir suivre une conversation, laisse-moi le temps nécessaire pour me souvenir et si je n’y parviens pas, ne te montre pas irritée, impatiente ou condescendante: le plus important pour moi, c’est d’être avec toi, de partager des moments avec toi.

Quand mes jambes ne me permettront plus de me déplacer comme auparavant, tends-moi la main comme je te l'ai tendue pour t’apprendre à faire tes premiers pas.

Quand ces jours approcheront, ne sois pas triste. Sois tout simplement avec moi et comprends-moi alors que je m'approche de la fin de ma vie, avec amour et gratitude.

Je te chéris et te remercie pour les moments passés ensemble et la joie éprouvée.

Avec un sourire et tout l'amour que je ressens pour toi, je souhaite juste te dire ma fille : je t'aime.


Auteur inconnu - Traduction par 
Laëtitia Ludivine.

Repost 0
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 11:38

                                    Hier encore, j’avais vingt ans

Je m’amusais avec la vie
Je croyais que j’aurais tout mon temps
Je ne savais pas que la vie
Nous filait entre les doigts
Aussi vite qu’une poignée de sable.
 
Hier encore, j’avais trente ans, j’occupais tout mon temps
Les enfants, la maison, le conjoint, le travail
Les journées passaient sans que j’ai eu
Le temps d’en profiter même un peu
C’était la course contre la montre.
  
Hier encore, 
j’avais quarante ans,
Je n’ai pas eu le temps de voir grandir les enfants
Le travail, les tracas de tous les jours
Je cherchais un peu de répit mais
Le ménage, les courses
Que le temps passe vite
Mais où m’amène-t-il ?
  
Hier encore, 
j’avais cinquante ans, les enfants partis chacun faire leur vie
Maintenant Grand-Parent
J’essaie de ralentir pour déguster ce temps de privilège qui m’a été donné
 pour revivre un peu à ma manière.
Cette nouvelle vie…..mais toujours le travail, la maison…..
Je me fatigue plus rapidement car la vie me pousse parfois si vite
que le matin rejoint le soir, le temps de le dire.
  
Aujourd’hui, à soixante ans je prends le temps de contempler la vie.
Je me donne du temps même si je travaille encore.
J’arrive à trouver du temps pour m’offrir des petits plaisirs.
Je sais que c’est le moment présent le plus important.
Car demain reste toujours un incertain….
  
Avec  mon homme, on se parle du temps qu’on n’a pas vu passer.
On se parle de nous sans trop regarder en arrière
Puisque notre vie est là maintenant.
J’ai appris à faire une pause…..
Cette petite chose que j’avais jadis oubliée.
Que le temps est bon quand on le regarde, qu’on le touche.
Qu’on le caresse même s’il nous a fait vieillir
On ne peut s’en passer.
Il nous prend la main et nous entraîne vers d’autres lendemains.
  
Hier encore, j’ai eu vingt ans…..
Mais aujourd’hui je sais que le temps est en sursis.
Que je dois vivre le temps qui m’est prêté.
Alors avant que ma vie se décompose et que mon temps se fane,
 j’adoucis mon regard sur quelque chose…..  Ma vie…..
Hier encore j’avais vingt ans. Maintenant je sais ce qu’est le temps.
 
 

 
Repost 0
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 21:44

 

Un jour sans…c’est quoi en fin de compte ?

 

 

Comment peut-on définir un jour « sans », sans quoi dirons nous ? sans plaisir, sans enthousiasme, sans moments particuliers qui nous font sauter de joie… parce qu’une journée est maussade, que le soleil n’était pas au rendez-vous ce jour-ci, ou que vous n’avez rien fait de particulier durant votre week-end,

 

Mais si il ni avait pas de jour « sans » n’en oublierait on pas les journée « Avec ». Ces belles journées en compagnie de ses amis, de sa famille. Une de ses journées où on vous annonce une bonne nouvelle qui vous fait dire que la vie est belle et pleine de surprises, la rencontre d'une personne qui vous sourie ; toutes ces petites choses de la vie quotidienne que vous ne remarquez peut être même pas, car trop pris par le temps ou par manque d’attention.

 

Aujourd’hui c’est une journée «sans », mais demain ne pourra être que meilleur puisque les nuages laissent toujours apparaître le soleil ou du moins de belles éclaircies.

 

Mais avec du recul, une journée « sans » est-ce vraiment une journée à problème ? je pense que non en fin de compte, il s’agit juste de l’une de ces journées routinières…peut-être est-ce simplement une journée de repos, sans stress et sans évènements particuliers.

Repost 0
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 11:32

 

On a parfois tendance à l'oublier!

 

http://www.youtube.com/watch?v=ZVMLZIT3Tw8

 

 

Repost 0
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 09:59

 

Assez de prendre son mal en patience!

Assez de toujours tout remettre au lendemain!

Assez de se dire "ca vaut pas la peine d'essayer je n'y arriverai pas.

 

Tout est possible grâce à la volonté, la foi et la confiance en soi.

 

 

Quel serait votre objectif premier : développement personnel, changer de boulot, s'améliorer dans ....changer de....faire....

 

 

Commencez par des petites choses et faites les nous partager dans la rubrique commentaires.

Repost 0
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 10:47

 

 

 

Bonjour,

 

De quoi avez-vous envie de parler aujourd'hui ? une thématique précise sur laquelle vous souhaitez débattre? N'hésitez pas à lancer un sujet ....

Repost 0
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 09:33

 

Petit exercice du jour :

sachez apprécier le moment PRESENT et laissez votre mental au placard.

 

 

- un sourire, amène un sourire, 

 

- téléphonez à vos amies les plus chers pour leur faire un petit coucou,

 

- achetez vous la petite bricole qui vous ferait plaisir : un petit carnet pour noter vos envies...vos  petits trucs à vous.

 

 

- accordez vous des petits moments de détente dans la journée :

Allez commençons dès maintenant !

 

Fermez les yeux, respirer 10 fois, ressentez votre corps, les émotions que cela procure en vous, visualiser une de vos scène préférée sur votre écran mental (un paysage, un souvenir de vacance...)

 

 

Et puis posez vous 2 minutes, prenez une petite feuille blanche, et notez vos envies, à VOUS, rien qu'à VOUS, de quoi vous avez envie ? pour les jours qui viennent.

 

 

Bah moi.....j'ai envie de perdre quelques kilos, donc je vais boire un peu plus d'eau et manger un peu moins, j'ai envie de lire des bouquins sympas, d'ailleurs le dernier psyco est génial, et puis dès que j'en ai le temps un petit quart d'heure de méditation et de visualisation positive.

 

Voilà c'est simple et accessible et ça me fait du bien. 

 

 

N'hésitez pas à me faire part de vos envies.

 

 

 

Le monde réel est au delà de nos pensées et de nos idées.

Nous le voyons à travers le filet de nos désirs, partagés entre plaisir et douleur, bien et mal, intérieur et extérieur.

Pour voir l'univers tel qu'il est, vous devez passer au-delà du filet.

Ce n'est pas difficile car il est pleins de trou.

 

 

Repost 0
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 11:02



"Vous n' en avez pas assez de courir toute la journée après je ne sais quoi? de ne pensez toujours qu'aux autres, de vous demander si vous êtes à la hauteur ou bien si vous auriez du faire autrement telle ou telle chose?


STOP ! il est possible aussi de "VIVRE L'INSTANT PRESENT", de pensez aussi à soi, de s'accorder des petits moments pour vous occupez de vous, oui de VOUS.

Pour rendre les autres heureux, ne faut-il pas avant tout être heureux et être bien dans sa peau?
Voilà où je veux en venir! il faut pensez à soi et apprendre à ce connaître. Cela signifie quoi?


Pour être bien dans sa peau, il faut savoir ce que l'on veut et ce que l'on ne veux pas, ce qu'est notre véritable MOI!

Pour cela il faut aussi prendre conscience de toutes ces petites choses qui vous empoisonnent votre quotidien :

- les pensées ruminantes bahhhh, elles s'accrochent et vous suivent partout...
- les ressentis toujours présents et prêts à contrattaquer, j'entends par là : la culpabilité, l'anxiété, la peur....
- les doutes....


Pour moi le chemin vers le bonheur commence par là, apprendre à se connaître et à utiliser tous les outils qui peuvent vous y amener, car comme le disait Bouddha
"le Bonheur n'est pas le but mais le chemin"

Et le Bonheur c'est toutes les petites choses qui peuvent vous faire plaisir au quotidien : s'acheter une petite bricole qui vous fait plaisir, où bien quelque chose de plus chers mais dont vous aviez envie depuis très longtemps, apprécier un rayon de soleil sur votre peau, une ballade en forêt, un coup de fil à une amie....

Le bien être il ne peut se faire qu'au Présent, le Passé n'existe plus et le Futur n'existe pas encore, alors a quoi bon leur laisser toute la place, si ce n'est que vivre et apprécier L'INSTANT PRESENT.


En quête du bien être, j'ai testé une multitude de choses, d'une part pour ma propre connaissance, d'autre part pour en apprécier les biens faits que cela procure (massages, sophrologie, techniques de développement personnel, mais aussi des petits ateliers sympa, des petits week end SPA sympa...)

Je vous propose donc que l'on puisse partager ensemble sur toutes ces petites "Clefs qui vous permettront d'avancer sur le chemin du bien être"

Le bien être est à porter de main, bien souvent c'est notre façon de percevoir les choses qu'il faut changer et adapter à notre vie! "

Repost 0
Published by Le Bien être à la carte - dans Une pause détente rien que pour nous
commenter cet article

Présentation

  • : Le bien-être à la clef
  • : Vous êtes à la recherche de la sérénité ? Alors prenez soin de votre ETRE et faites lui du bien. Partageons ensemble les différentes méthodes et sources de Bien être.
  • Contact

Les clefs de votre bien être

 

 

 

LE TIEC Audrey

Sophrologue Relaxologue

 

spécialisée

spasmophilie, gestion du stress... 


Adultes et enfants

Individuel, groupes, institutions, associations.


103 boulevard Aristide Briand

91600 Savigny-sur-orge


Tel : 06 15 85 06 15


http://letiecaudrey.wix.com/harmonie-interieure

 

Pour me contacter

Bonjour,

Pour ceux qui souhaite me contacter vous pouvez me joindre sur mon mail

letiecaudrey@hotmail.fr

Bonne journée